top of page

Première expérience en WWOOFING au Pays de Galles

Dernière mise à jour : 9 août 2023

Après avoir quitté l'Angleterre, notre périple nous mène désormais au Pays de Galles, cette région montagneuse du Royaume-Uni, enclavée entre l'Angleterre à l'Est et la majestueuse mer d'Irlande à l'Ouest.


Nous avons réservé deux semaines pour cette étape, dont les dix premiers jours sont dédiés au wwoofing chez Brendan et Ludka Powell, nichés au cœur de la province du Pembrokeshire, aux pieds des collines Preseli hills.


Cette première expérience en wwoofing s'est avérée inoubliable, bien qu'un brin déroutante au départ. À notre arrivée, nos conditions de vie nous ont légèrement rebutés. La caravane où nous dormions et la cabane qui faisait office de toilettes / cuisine / salon / salle à manger semblaient avoir été délaissées depuis une décennie. Le choix était simple : soit nous passions outre les araignée, la crasse, la poussière et la moisissure, soit nous partions.



Finalement, notre état d'esprit a rapidement évolué, porté par les moments exceptionnels que nous avons partagés ici.

Dès les premières minutes, nos enfants ont tissé des liens forts avec Nina, Leila et Fred, les trois adorables enfants de nos hôtes. Quant à nous, nous avons découvert des hôtes sincères, dévoués à vivre selon leurs principes à 100 %, guidés par le respect des autres, de la nature et des relations authentiques.

Leur démarche cohérente se traduit dans tous les aspects de leur vie, de la construction de leur maison à leur mode de consommation, en passant par l'éducation de leurs enfants, qui bénéficient de l'école à domicile. Leur quotidien se déroule en marge de la société, dans une quête d'autonomie et d'harmonie familiale.

On détaille un peu plus leur démarche dans un témoignage (à venir).




Dans cette bulle temporelle, nous nous sentions en communion avec la nature, prenant seulement ce qu'elle offrait : en l'absence de soleil, on a moins d’électricité donc on ne lave pas le linge ; si on récolte des épinards on mange des épinards à tous les repas pendant une semaine...

Durant cette semaine, nous avons vécu au rythme de leur quotidien.

Quand on avait fini d'extraire le miel, on faisait des semis ou on enlevait les mauvaises herbes dans la serre (d'ailleurs, le travail dans la serre s'avérait assez utile quand il pleuvait).

Quand on avait fini d’arroser, on construisait la cabane ou on plantait des salades dans le potager.



Le tout avec au loin les cris des enfants qui, s’ils ne parlaient pas la même langue, maîtrisaient un Langage universel : le rire et les jeux !



Lors de nos jours "off", nous en avons profité pour découvrir les villages côtiers alentours, notamment Tenby et ses maisons colorées, ou aller voir Nina (leur fille ainée) à une compétition de natation / course à pied à Newport.



Le hasard faisant plutôt bien les choses, nous étions aussi à quelques kilomètres d'une "éco-communauté" (Lamas Ecovillage) qui a été créée en 2014 par une dizaine de familles qui souhaitaient partager un mode de vie en marge de la société et plus respectueux de la nature. Ils ont notamment décidé de construire leurs logements sur le modèle des "roundhouses", sortes de maisons de hobbit tout droit sorties d'un roman de Tolkien, construites en bois, torchis et avec un toit "vivant".

Nous avons eu le plaisir de le visiter et d'y être accueillis par Hester qui y habite depuis 2020.

Une expérience très étonnante sur laquelle nous consacrerons un article dans les prochains jours.




Finalement, cette première aventure en wwoofing s'est avérée une véritable réussite pour toute la famille, et c'est le cœur empli de souvenirs que nous quittons la chaleureuse famille Powell pour rejoindre notre deuxième escale au Pays de Galles : Solva.


Là-bas, nous serons heureux de retrouver un peu de confort et le doux plaisir d'une douche revigorante.

77 vues0 commentaire

Comments


bottom of page