top of page

Moorea Biodiversité, préserver une nature idyllique

Contrairement aux pays précédents, sur Moorea nous ne passons pas un mois entier au sein d'une association, d'une communauté ou d'une famille mais accompagnons ponctuellement l'association Moorea Biodiversité avec l'aide de Marie, dynamique et attachante "Popa" qui coordonne les activités de l'association sur place.




Cette association vise à protéger le patrimoine naturel et la biodiversité unique de l'île de Moorea (dont une large proportion d'espèces est endémique à l'île) à travers différents types d'actions.


Toutes les semaines, les bénévoles de l'associaiton se retrouvents au centre de l'île, près du belvédère d'Opunohou, pour une session sauvage de découpe et d'abattage de Miconias sauvage sous les doux chants des Tataore, à l'ombre des grands Matés centenaires. Ces miconias sont arrivés sur l'île il y a quelques décennies, au grés du vent, suite à leur introduction dans le jardin botanique de Papeete. Cette espèce à la croissance rapide s'est vite plue dans les forêts humides et chaudes de l'île, au détriment des espèces locales. Le problème est qu'elle perturbe l'écosystème en place. Contrairement aux espèces locales, les miconias redirigentt l'eau + canopée + ombre pour la pousse étage sol

Aujourd'hui entre quelques milliers jusque 10000 pieds / ha -> l'association a déjà nettoyé les abords de plusieurs km de chemin.



A travers un collectif qui s'appelle les bourdons de Moorea, ces mêmes bénévoles accompagnés d'autres amoureux de la nature se rejoingnent plusieurs fois par semaine pour leurs opérations de rammassage de déchets. Armés de pinces et de gilet jaune, ils longent la route de ceinteure à l'affut de canette, bouteilles en plastique et autres sachet plastique. Au total ce sont plusieurs dizaines de métres cubes de déchet qui sont récoltés chaque année pour être redirigés dans les décharges et centres de tri.




Enfin, l'association a un rôle pédagogique important en installant des panneaux explicatifs le long des sentiers de randonnée et en créant des sentier éducatifs, comme le sentier du guetteur qu'ils ont aménagé à proximité du fare natura. L'idée est de permettre aux jeunes (et moins jeunes) de parcourir, observer et découvrir la forêt à travers des courtes balades accessibles à tous. Comprendre et connaître pour apprendre à aimer et à respecter, c'est un peu une des clés du succès durable de toutes ces initiatives.



Merci à toute l'équipe pour leur accueil aussi chaleureux et pour le temps qu'ils consacrent aux autres et à la nature !

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page