top of page

Henry & Leslie Astor - Bruern Farm & Coffee

Dernière mise à jour : 24 août 2023

Chez les Astor, on cultive la terre depuis 1946 : 900ha de vallées verdoyantes dans les Cotswolds, sur la commune de Bruern.



Quand Henry reprend les rênes de la ferme familiale, il est confronté à la dure réalité économique liée au Brexit : la hausse des tarifs douaniers et la fin des aides européennes créent une forte instabilité au sein du secteur de l'agriculture britannique.


Loin de baisser les bras, cet amoureux de la nature, entrepreneur dans l'âme, décide de repenser tout le modèle économique de son exploitation pour l'imprégner de ses valeurs et marquer ainsi l'avènement de la 3ème génération.


Finies les cultures de Colza consommatrices de pesticides et le blé mono-variété vendu aux grandes coopératives qui ont une approche très productiviste, il veut prendre soin de la terre et s'engager dans une transformation profonde de sa façon de travailler. Ils (avec son épouse Lesly) lancent donc plusieurs chantiers qui ont tous un socle commun : avoir une terre de qualité pour produire de la nourriture riche et saine pour le corps. Le tout avec une approche locale


Concernant la terre, il repense toute l'exploitation selon les principes de l'agroforesterie.

Il va donc laisser les haies pousser, créer des allées en jachère de part et d'autre des haies pour qu'elle ne soit pas qu'esthétique mais un vrai abri de biodiversité qui viendra, à terme, nourrir le sol et le rendre plus riche.



Il va aussi participer à replanter 50 000 arbres, drainer et creuser des mares sur les collines environnantes pour éviter une trop forte érosion des sols liée à des épisodes pluvieux toujours plus extrêmes ces dernières années : au lieu de s'écouler rapidement en emportant avec elle tous les nutriments de la couche superficielle du sol, la pluie est stockée dans les mares et nourrit les arbres récemment plantés ainsi que la faune et la flore locale, qui se développe ainsi très rapidement.

En quelques années, l'impact en termes de biodiversité est tel que certains scientifiques viennent y étudier differentes espèces d'insectes et papillons qui avaient presque disparu de la région.


En termes de culture : le colza a laissé la place aux haricots (qui apportent des nitrates au sol), au tournesol, et, majoritairement, à du blé ancien (plus d'une centaine de variété, des blés Ethiopiens à ceux du Danemark) qui pousse en pleine harmonie avec d'autres espèces d'herbacées, donnant ainsi aux champs un aspect plus désordonné et bigarré que les champs "Monsanto" conventionnels.



Champs non conventionnel - blé ancien


Champs conventionnel - blé mono variété

Le problème est bien évidemment que les rendements sont plus faibles (1t / ha vs 3-4t / ha en conventionnel). Encore une fois, l'entrepreneur y voit une opportunité : celle de s'affranchir des réseaux traditionnels de distribution qu'il exècre (et qui prennent une part importante de la marge au passage) et de produire sa propre farine afin de se rapprocher du consommateur final et, donc, apporter plus de valeur ajoutée au produit.


Il va donc créer un moulin, opérationnel depuis janvier 2023, pour produire sa propre farine et la distribuer lui-même auprès des boulangers locaux. Cette relation commerciale est clé pour avoir un retour en direct des clients utilisateurs et pouvoir améliorer et perfectionner ses produits. Encore aujourd'hui, il teste plus de 200 variétés de blé sur une parcelle pour obtenir un mix optimal d'une cinquantaine de sortes.


Cette empreinte locale et son engagement pour la communauté se reflètent aussi dans les autres projets qu'ils ont mené en couple en parallèle de l'exploitation en tant que telle.


Ils ont transformé une ancienne grange en un café fleuri et très cosy (qui sert, d'ailleurs, un capuccino délicieux :) ) qui permet aux locaux et aux touristes qui cherchent un peu d'authenticité de venir prendre un agréable déjeuner ou un délicieux goûter au milieu des champs et de la nature.





Ils ont aussi restauré deux anciens silos pour les transformer en espace de bureau et, bientôt, en gîte pour les amoureux de la nature qui souhaitent découvrir cette magnifique région de l'Angleterre.


Surtout, n'hésitez pas à passer les voir si vous êtes dans les environs, que ce soit pour déjeuner ou prendre un verre et laissez Henry vous raconter son histoire, il saura être généreux de son temps pour vous expliquer tous ses projets !


Bruern Farm & Coffee : https://bruernfarms.co.uk/


N'hésitez pas à les suivre aussi sur instagram : https://www.instagram.com/bruernfarms/

46 vues0 commentaire
bottom of page