top of page

Deuxième WWOOFING chez Pauline, à Kerikeri sur l'île du Nord

Pauline nous accueille une semaine chez elle pour notre deuxième wwoofing en Nouvelle Zélande, et elle nous accueille littéralement CHEZ elle : elle a décidé de nous laisser sa maison et d'aller loger dans une sorte de cabane aménagée dans son jardin. Autant vous dire que c'est confortable ! Une maison entière pour nous tout seul, avec Romane, une autre Wwoofeuse présente au début de notre séjour.



Pauline, c'est la gentillesse et l'hospitalité incarnée. Toujours présente pour qu'on soit bien, qu'on ne manque de rien et que les tâches qui nous sont assignées nous plaisent. Ainsi, France s'occupe principalement du jardin et du potager tandis que je suis mis à contribution pour construire une autre petite maison pour accueillir les futurs wwoofers et couper du bois. L'hiver approche ici ;)


Je suis assisté (enfin en réalité c'est plutôt moi qui assiste) de Stue, une sorte de fermier texan mais néo-zélandais qui a fait dans sa vie à peu près tous les métiers manuels qui existent, de la construction de ferme à la pose de grillage, en passant par le bucheronnage et la plomberie ; et qui a gardé de chaque expérience tout l'attirail du parfait bricoleux ! Son Pick-Up est énorme mais il n'y a plus de place, tout est rempli d'une empilade de scies électriques, de caisses à outils, de chaines, de cordes, de pistolet à clou, de bastaings... Mais le plus gros challenge dans ma tâche est de le comprendre ! Si on ajoute au fait qu'il mache les mots qu'il marmonne dans sa moustache, le bruit de la scie circulaire et les masques de protection, autant vous dire que s'il parlait Maori ça n'aurait pas changé grand chose ! Mais les jours ont passé et finalement on arrive toujours à se comprendre.



Les enfants, eux, étaient ravis de pouvoir jouer avec les petits enfants de Pauline qui habitent au fond du jardin. Ajoutez à ça une piscine, un ventriglisse et une salle de jeux remplie des anciens jouets de ses propres enfants (qui sont désormais adultes) et vous obtenez la vraie maison du bonheur pour les enfants ! Ils ont donc passé des heures à faire des constructions, à barboter dans l'eau ou à se lancer sur le ventriglisse !



Encore une belle expérience qui nous aura permis de croqué un petit bout de vie Néo-Zélandaise sur notre chemin !

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page